Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon actualité ? regarder vivre une ville, actrice d'un monde qui se fait ou se défait.

Nîmes qui se regarde...

Mon actualité ? regarder vivre une ville, actrice d'un monde qui se fait ou se défait.

l'Algérie, oui mais ...

com
l'Algérie, oui mais ...

Le quotidien « Le Figaro » consacre sa une à la situation sociale d’un pays qui s’appelle l’Algérie. Situation sociale, situation politique… misère sociale, misère politique et l’avenir au bout du compte, au bout des belles théories de nos somnambules qui ne disent rien ou qui regardent ailleurs.

« Puissance régionale, l’Algérie pos­sède les atouts qui lui permettraient d’être un pôle de stabilité au Maghreb. C’est un pays jeune, riche, épargné par l’instabilité des printemps arabes après être sorti d’une sanglante guerre civile. Ce pourrait être un modèle pour ses voisins aux prises avec un péril islamiste imminent, et un point d’appui pour la communauté internationale face à Daech. Mais l’Algérie inquiète. Son régime opaque se fossilise davantage à mesure que le président Bouteflika s’enfonce dans la vieillesse et la maladie, rendant l’avenir plus incertain et la succession potentiellement conflictuelle. Sa manne pétrolière, utilisée pour acheter la paix sociale au lieu de bâtir une économie diversifiée, fond à vue d’œil, contraignant le pouvoir à imposer l’austérité à une population gavée de subventions pour prix de sa docilité. Les meurtrières années 1990 semblent avoir vacciné les Algériens contre les mirages de l’islamisme, mais la braise couve sous cette puissance endormie. Le jour où elle se réveillera, sous l’effet de la grogne sociale ou à la mort du raïs, nous risquons d’en subir le choc de plein fouet. L’Europe, et la France en particulier, représente une destination naturelle pour cette jeunesse sans perspectives d’avenir. Ils sont déjà nombreux à s’infiltrer dans les colonnes de réfugiés de la guerre en Syrie, tentant de profiter des filières et des opportunités d’accueil. Mais nous n’avons encore rien vu : 40 millions d’Algériens, qui pour la moitié ont moins de 19 ans, c’est une bombe à retardement. Loin de nous en prémunir, le carcan sclérosé qu’impose le régime pourrait contribuer à son explosion. En première ligne, la France serait coupable d’attendre passivement cette fatalité. Son passé colonial nourrit une méfiance toujours à vif et l’oblige à beaucoup de précautions. Mais notre diplomatie a un devoir de vigilance face à ce qui se passe à Alger. Sans se rendre coupable d’ingérence, elle peut contribuer à identifier la relève et la soutenir. Afin que, le jour venu, les Algériens sortent de leur torpeur avec d’autres options qu’un exode, qui leur serait fatal autant qu’à nous. »

- Philippe Gélie

 

 

 

 

 

 

l'Algérie, oui mais ...

« Le chaos est presque inéluctable. Bouteflika a fait le vide politique autour de lui et beaucoup vont prétendre à sa succession. Les islamistes voudront gouverner au nom de l’islam. Les militaires, humiliés durant son règne, voudront prendre leur revanche. Il y a aussi une oligarchie économique et financière avide et insatiable qui gouverne par le truchement de Saïd Bouteflika, frère ­cadet du chef de l’État. Ce contexte d’éclatement général ouvre la porte à toutes les aventures. La Kabylie, qui est marginalisée et persécutée, pourrait être tentée par une proclamation d’indépendance. Le Sud est dans une situation explosive, avec des tensions séparatistes notamment chez les Touaregs. Et, en ce moment même, la région du Mzab est le théâtre de guerres tribales. Enfin, la question de la jeunesse est préoccupante. Les jeunes représentent 35 à 40 % de la population et ne sont la clientèle ni des uns, ni des autres. Quel sera le comportement de ces électrons libres dans une situation où tous les grands verrous vont sauter ? Si tous ces mouvements coagulent, il y aura un printemps algérien sur fond de vengeance et de ressentiment. Celui-ci sera suivi d’un hiver islamiste. » Boualem Sansal 

Print
Repost

Commenter cet article

custom essay writing service 05/06/2017 12:49

Writing an essay is difficult to students, because there are many steps or procedure is present to complete an essay. Custom essay writing service helps student and provide an essay that meets student requirements.