Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon actualité ? regarder vivre une ville, actrice d'un monde qui se fait ou se défait.

Nîmes qui se regarde...

Mon actualité ? regarder vivre une ville, actrice d'un monde qui se fait ou se défait.

des médias sans souffle !

des médias sans souffle !

Une nouvelle fois, les français vont voter. Ils appellent cela des élections régionales. Je ne suis pas sûr que beaucoup sachent ce qu’est un conseil régional, quels sont ses pouvoirs et ses attributions. Nous ne sommes pas une république fédérale comme peut l’être l’Allemagne avec ses Landers. La région n’a certainement pas le pouvoir de lever une armée pour combattre à elle-seule le terrorisme international… Comme pourrait le faire croire la fille Le Pen. Notre démocratie politise tout scrutin au maximum et nous avons pu voir aux dernières municipales des maires à la compétence reconnue être battus par des énergumènes aux formes les plus étranges. Je pourrais même donner des noms. Le grave, le plus grave dans cette affaire est l’attitude de nos médias. A chaque élection, ils ont l’impression que leur situation financière va se relever, qu’ils vont vendre plus. Je ne suis pas un spécialiste des médias mais il suffit de regarder, de parcourir les sites des quotidiens, des hebdomadaires, de regarder nos chaînes d’information pour être convaincu que leur situation ne s’améliore pas. Je peux parler de l’Express et de ses licenciements, je peux aussi m’amuser à noter que le climat d’ITélé n’est pas au beau fixe. Les sourires des journalistes sont un rien crispés. D’autres nous font croire qu’ils sont regardés par la France entière. Il suffit de regarder ces chaînes d’Information pour comprendre le Monde : nous avons eu droit en long et en large aux confessions de Benzema, restera-t-il dans l’Equipe de France… Que fera l’Espagne ? Touchera-t-il jusqu’au bout son salaire mensuel de 700.000 euros ? Il est essentiel de le savoir. Et Tapie, ce pauvre Tapie… est-il vraiment ruiné ? Barbier y a été de son commentaire. Il est essentiel de le savoir, comment pourrions-nous vivre sans cela. A chaque jour son fil rouge d’importance… On va jusqu’à nous montrer l’ouverture d’un bistrot touché par les attentats du 13 novembre. Il est vrai… que leur idéal est « l’édition spéciale ».  Tous les jours un attentat, une tentative d’attentat n’est pas raisonnable.  Ils le savent bien nos pauvres désespérés… Alors on saute dans la case Front National et on tente d’y calmer son hystérie, son incompétence.

 

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :