Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon actualité ? regarder vivre une ville, actrice d'un monde qui se fait ou se défait.

Nîmes qui se regarde...

Mon actualité ? regarder vivre une ville, actrice d'un monde qui se fait ou se défait.

petits, petits !

petits, petits !

On ne peut être que désolé lorsqu’on entend l’écho de nos chaînes d’Information… L’idée même qu’elles se font de l’information et au-delà leur utilité. Elles servent à quoi, elles existent dans quel but et qui leur donne les sujets à traiter en priorité. Comment peuvent-elles croire le spectateur  aussi naïf, aussi enfermé sur lui-même et son hexagone. Il est bien de parler du quotidien du français, des menus des cantines scolaires, des propos de Nadine Morano et de ses conséquences politiques, il est bien de savoir que Marine Le Pen a été chez le coiffeur pour éclaircir sa chevelure mais après… Il y a le reste et je crois sans trop m’aventurer, sans trop d’audace que ce reste est le plus important et qu’il nous mène par le bout du nez. Chaque matin, au réveil, ils devraient avoir la politesse de poser la question, la simple question : « Comment va le monde, dans quel sens tourne-t-il ? » Ils essayeraient d’y répondre ou avoueraient lucidement leur incapacité à y répondre mais on verrait à l’antenne leur impatience, leur envie du métier bien fait. Ils feraient enfin leur "job" de journaliste qui n’a pas pour essence première de donner une opinion mais d’informer, de citer des faits, de montrer. Nous avons passé toute une semaine et plus sur les propos de Madame Morano, on sait combien cette femme vit dans la culture et pour la culture… Aujourd’hui la machine à gifles s’essouffle quelque peu, on espère une réaction de la dame. On la souhaite … Il faut bien vivre. On a beaucoup parlé du général de Gaulle mais personne n’a cité Jacques Bainville et son Histoire de France. Dans les premières lignes de son ouvrage cette phrase : « Le peuple français est un composé. C’est mieux qu’une race. C’est une nation. »  Je sais il faut avoir lu l’historien réactionnaire Jacques Bainville et en plus c’est un gros livre écrit en petites lettres. Un document de plus de 500 pages !          

petits, petits !
Print
Repost