Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon actualité ? regarder vivre une ville, actrice d'un monde qui se fait ou se défait.

Nîmes qui se regarde...

Mon actualité ? regarder vivre une ville, actrice d'un monde qui se fait ou se défait.

il est libre, Marx !

il est libre, Marx !

Je n’ai pas vu ni lu beaucoup de reportages consacrés aux visiteurs de l’ambassade de Russie à Paris. De ces individus venus faire les beaux dans les salons autour d’une table bien surchargée. On mange, on boit, on fait des promesses d’allégeance au grand maître Poutine et à sa politique au-dessus de tout soupçon. On promet et je suppose qu’on encaisse d’une manière ou d’une autre. Le tiroir-caisse n’est jamais vide à l’ambassade de Russie. Je n’accuse personne bien sûr mais il suffit d’entendre les réactions des uns ou des autres sur l’attitude politique à adopter dans cette crise syrienne pour deviner, pour comprendre ce que le mot souverainiste veut vraiment dire. Certains avouent même qu’ils ont emprunté quelques euros à une banque russe et qu’ils ont encaissé un chèque presque « à l’insu de leur plein gré ». Ils ne voulaient pas déplaire, créer un incident diplomatique autour d’un détail si peu historique.

La Russie a été –nous dit-on – sanctionnée après son aventure ukrainienne mais il semble que notre bon ambassadeur « soviétique » a continué à organiser repas et soirées dans son ambassade et ils étaient nombreux à venir honorer de leur présence ces nombreuse fêtes champêtres. Je me dis qu’il est beau de parler de nationalisme, de patrie au bon peuple qui passe mais n’allons pas entrer dans le détail qui tue et dans celui qui rapporte. On a l’instinct politique ou on ne l’a pas… Il suffit de ne pas trop attendre dans les corridors, d’éviter les courants d’air et on voit venir. Ils ont encore de beaux palaces dans la nouvelle « union soviétique » et c’est bien agréable quelques jours de vacances tous frais payés. C'est pas commun la Crimée... et ses plages.

Print
Repost