Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon actualité ? regarder vivre une ville, actrice d'un monde qui se fait ou se défait.

Nîmes qui se regarde...

Mon actualité ? regarder vivre une ville, actrice d'un monde qui se fait ou se défait.

plus de pitié que d'envie ...

plus de pitié que d'envie ...

Aujourd’hui rien ne va plus, il suffit de lire ici ou là les accroches des sites qui se disent « people » ou « politique »… d’ailleurs les deux se conjuguent au même temps. Nos « stars » nationales ou internationales viennent déverser leur malheur, leur jeunesse souffrante, leurs maladies diverses et variées, leurs deuils. On a aussi la larme facile, on pleure sur les plateaux de télévision, on montre son émotion autour d’un souvenir… J’ai appris avec peine que Mylène Farmer avait elle-aussi souffert pendant sa jeunesse. On se moquait de son accent canadien. Elle a fait un effort pour se sortir de cette situation humiliante. Alors… Tous ces braves gens n’en ont pas fini parce qu’en plus ils écrivent par « nègre » interposé et ils racontent leur long calvaire et ce n’est pas rien. Apprendre que Marc Lavoine a été habillé  en fille jusqu’à l’âge de quatre ans, cela vous turlupine un rien… heureusement le brave homme a rencontré Sarah. Que serait-il devenu sans elle, quel rôle chez Michou ? Il en est une qui est contente et elle le dit partout, c’est Elisabeth Quin. Elle fait de la télévision sur Arte : une émission qu’elle veut originale parce qu’on y discute beaucoup autour d’une table et qu’elle ne comporte qu’une minute et quarante-trois secondes d’images en quarante-trois minutes d’antenne. Elisabeth Quin ne sait pas que chaque soir et sur toutes les chaînes on discute autour d’une table et on ne voit aucune image mais elle avoue « ne pas regarder la télévision » mais plutôt écouter la radio et donc Mlle Quin est heureuse parce qu’elle fait de la radio télévisée. C’est toujours un bonheur de pris… On s’en fout un peu mais puisqu’elle est heureuse et qu’elle en est fière pourquoi bouder son plaisir. C’est intéressant ce que je raconte, on se croirait presque assis chez Ruquier !

 

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :