Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon actualité ? regarder vivre une ville, actrice d'un monde qui se fait ou se défait.

Nîmes qui se regarde...

Mon actualité ? regarder vivre une ville, actrice d'un monde qui se fait ou se défait.

Comprendre ou essayer de comprendre !

Comprendre ou essayer de comprendre !

 

Comprendre vraiment ce qu’il se passe… Qui sont vraiment ceux qu’on a décidé d’appeler « migrants ». On emploie ce mot, il semble plus propre à certains. On parle de réfugiés politiques qui sont eux les bons migrants. Les autres, les pas bons, les pas beaux, ce sont les réfugiés économiques… On doit donc faire un tri, distinguer entre les deux… Bonne chance aux « examinateurs » ! Comment faire un choix ? Tous ces individus qu’on voit passer à longueur de journée sur nos écrans doivent avoir un signe qui les distingue, un papier, quelque chose qui fait que… Lorsqu’on daigne nous donner des images de la Syrie, de ce pays qui est le pays des migrants qui font le plus de bruit et qui semblent les mieux nourris, on ne voit que des ruines à l’infini. Ce pays semble être devenu un champ de ruines… Reste-il encore dans ce territoire un bâtiment debout ? Pourtant On voit un président Assad en costume cintré donner des conférences de presse… dans des lieux qui ont l’air d’avoir l’air. Alors… Où est la vérité ? On se demande encore si ces événements de Syrie ne devraient pas être ramenés à ce qu’ils sont vraiment. Une vulgaire guerre de religion. L’Islam se déchire et c’est l’Europe qui doit compter les points, qui doit accepter de recevoir une population qu’on ne veut plus, qui ne fait pas partie du clan ou qui n’est pas née dans le bon Islam. On épure… On lessive et l’Europe doit savoir éponger. Je schématise à l’excès mais je ne suis pas un spécialiste… Je n’ai pas suivi les cours de Science-Po. Je me suis simplement contenté d’étudier l’Histoire, simplement et totalement.

(On parle moins, on montre moins à l’image les migrants « noirs ». Du moins il me semble. Je comprends bien l’embarras de nos médias… « noirs » et souvent « musulmans », c’est trop ! On hésite un peu moins avec les Syriens, ils ont la chance d’être presque « blancs », cela aide la communication.)

 

 

 

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :