Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon actualité ? regarder vivre une ville, actrice d'un monde qui se fait ou se défait.

Nîmes qui se regarde...

Mon actualité ? regarder vivre une ville, actrice d'un monde qui se fait ou se défait.

changer le monde ...

com
changer le monde ...

Le quotidien « Le Monde » organise pour la deuxième fois un forum à l’Opéra Bastille. C’est un forum que ces messieurs veulent appeler Festival mais qu’importe le nom ? L’intention des organisateurs n’est pas modeste… On se sent bien dans ses bottes, on est là pour parler du monde futur et pour donner en belles paroles ce que pourrait être son destin. Là où la gêne s’installe, le plaisir met les voiles.  Le Monde doit changer et il changera… Les participants sont là pour donner un avis, en bons médecins ils iront même à faire un diagnostic, définiront la maladie mais proposeront - ils des  remèdes ? Rien n’est moins sûr. Les deux grands « esprits » qui élumineront les premières journées sont Yanis Varoufakis et le retraité du ballon rond : Cohn-Bendit. Nous avons droit à une interview de l’auguste devin pour ouvrir ce Festival. Une phrase domine la page : « L’Utopie est le rêve nécessaire et la réalité le défi permanent » Je ne sais pas si ce Monsieur revendique cette sentence mais je crois me souvenir que Jean Jaurès l’a déjà prononcée quelque part, il y a longtemps dans un discours à la jeunesse. Mais nous ne sommes pas ici entre gens modestes. Comment pourrait-on l’être lorsqu’on prétend discuter du destin du monde ? L’affiche qui annonce cet événement représente un funambule à qui on a attribué le continent africain comme visage. Le monde de demain sera donc de couleur noire à croire ces organisateurs de carton. L’avenir du monde est-il vraiment en Afrique ? Je n’ai pas de conviction forte en la matière mais un léger doute… Les événements qui se déroulent aujourd’hui ne peuvent qu’entretenir ce doute mais voilà changer le monde ne se résume-t-il pas simplement pour certains à en changer la couleur ou la religion. Je pose en effet une question idiote. J'ai sous les yeux le nom des participants et je suis désolé de ne pas y lire mon nom et pourtant moi aussi je suis capable de parler pendant des heures pour dire n'importe quoi sur des sujets idiots. Je sais moi aussi répondre à des questions qui ne se posent pas.

Print
Repost

Commenter cet article