Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon actualité ? regarder vivre une ville, actrice d'un monde qui se fait ou se défait.

Nîmes qui se regarde...

Mon actualité ? regarder vivre une ville, actrice d'un monde qui se fait ou se défait.

l'Europe des régions ?

com
l'Europe des régions ?

Je conseille de le faire… sous forme d’un jeu. Aller d’une chaîne qu’on nomme BFM ou ITélé  et brutalement sans aucune idée préconçue, sans mauvaise pensée ni mauvaise foi, se jeter dans la chaîne Euronews. Le choc est parfois brutal comme se lancer dans le vide au bout d’un élastique. On reçoit en plein visage les événements du monde, ce qui se passe ailleurs. On finit avec le morceau d’avion, l’accident près de Rohan, le cimetière cassé… On n’entend pas parler de Monsieur Philippot et des vacances de Monsieur Valls. On peut en toute tranquillité avoir une petite idée de l’autre, du voisin le plus souvent. On apprend que la Catalogne tient à remettre son indépendance sur le métier à tisser, on convoque de nouvelles élections régionales et on veut espérer que cette fois Madrid bougera. L’Europe des Nations, la vieille Europe, va-t-elle se transformer en Europe des régions ? On peut légitimement se poser la question. La Catalogne mais aussi le Pays Basque mais aussi l’Ecosse, le Pays de Galles mais aussi notre bonne vieille Belgique qui tient son unité à bout de ficelle mais aussi l’Italie… et je dois en oublier dans ma liste. L’Europe se démembre… Chacun se revendique un avenir sans l’Etat Nation qui lui a donné une identité mais c’est oublié. La France a d’autres problèmes… sur le feu. Il est vrai que son identité est l’une des plus vieille au monde, la Nation française a quelques siècles derrière elle et sans vouloir m’aventurer dans l’inconnu, on peut même dire que c’est la Nation la plus vieille du monde. L’âge apporte peut-être un peu de sagesse dans ces grandes aventures humaines. Il faut dire que tous ces nationalismes de clocher, ces nationalismes à la petite semaine me laissent quelque peu rêveur. On ressort son drapeau, son folklore avec ou sans tambourin, on parle de peuple unique, de langue unique, on a toujours un héros sous la main qui servira à donner du lustre à la légende qui deviendra histoire officielle. On ne sait plus d’ailleurs quand commence vraiment l’histoire ? Mais qu’importe… On flatte tous les populismes qui courent la rue. On a toujours affirmé que l’union faisait la force, il semble aujourd’hui que certains veulent démontrer le contraire. C’est à voir mais cela reste malgré tout inquiétant. J'ai peu entendu le mot de "tolérance"... Un exemple tout bête : que deviendra en Catalogne un individu qui ne parle pas catalan ? Oui cela commence aussi bêtement.

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article