Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon actualité ? regarder vivre une ville, actrice d'un monde qui se fait ou se défait.

Nîmes qui se regarde...

Mon actualité ? regarder vivre une ville, actrice d'un monde qui se fait ou se défait.

le tour ...

com
le tour ...

 

Le Tour de France se cherche des poux pour se gratter. C’est en tout cas l’impression qu’il donne. On sent bien au ton des commentaires de nos journalistes en cabine que l’ambiance est cassée. Les paysages sont beaux, les églises et les châteaux ne demandent qu’à être visités mais…pour le reste, on n’a plus le cœur à croire encore à ces champions aux ressources inépuisables, à ces équipes au passé plus ou moins bien défini. La foule est toujours au bord du chemin, elle voit passer des hommes qui se ressemblent tous, qu’elle a du mal à reconnaître… Un seul identifiable : le maillot jaune et donc, il est le premier à être injurié. Il « prend » pour le reste du troupeau. Il est la bête immonde. Il est vrai que nos commentateurs du service public se sont bien usés la voix à commenter les victoires prestigieuses de Lance Armstrong. 7 victoires du Tour, ce n’est pas rien… On a abusé de tous les mots : du grandiose, du divin, de l’unique, de l’historique, du dantesque et j’en oublie, ils ont tous été convoqués. Nous vivions alors des moments uniques. Que nous importer alors la beauté du paysage, l’historique des régions traversées. Il fallait regarder cet homme sur son vélo, le croire unique… Je me souviens même qu’il avait déjà gagné le tour avant d’avoir lancé un coup de pédale. On n’entend pas aujourd’hui la célèbre expression française qui court les rédactions : « c’était mieux avant ». Non avant, c’était l’affaire festina, avant l’affaire festina… aussi mais le règne Armstrong reste dans nos mémoires et l’homme a l’art de ne jamais se faire oublier. Il apparaît lorsqu’on l’attend le moins et il commente à son tour, il donne son avis et il a raison… au règne des aveugles, pourquoi ne pas laisser s’exprimer les borgnes qui ont l’œil affuté. La route du tour de France nous apprend que nous vivons dans un pays magnifique, tout lui sera pardonné.

 

 

le tour ...
Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article