Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon actualité ? regarder vivre une ville, actrice d'un monde qui se fait ou se défait.

Nîmes qui se regarde...

Mon actualité ? regarder vivre une ville, actrice d'un monde qui se fait ou se défait.

petit Robert Ménard ...

com

C’est presque un soulagement finalement. Lorsqu’on a traversé une vie sans avoir été un jour trotskiste et un autre communiste on peut se sentir satisfait : on est resté libre. Ce n’est pas rien. Et puis pour tout vous dire, finir comme le camarade Robert Ménard aurait été un véritablement cauchemar. Il fallait le voir hier derrière sa table de cantine, il bavait des mots… Il tentait de les remettre en ordre en essayant de faire croire qu’une phrase ne contredisait pas la suivante. Qui peut prendre cet homme au sérieux ? Qui peut croire que cet homme qui se dit maire de Béziers était celui qui parlait de liberté de la presse, se montrait à tout propos devant les caméras pour jouer au jeu de journaliste sans frontière. Béziers a certainement considérablement changé depuis que ce monsieur est maire, des manufactures se sont installées et le chômage a baissé. Tout va pour le mieux ! Il n’y a plus de culottes qui pendouillent aux fenêtres, les écoliers ont tous adopté la blouse, les chiens de Béziers sont constipés par peur de salir les trottoirs. Une ère culturelle se développe dans cette ville. On y sent un  air de liberté comme jamais… et c’est normal puisque Monsieur Ménard est agent de police et règle la circulation. Un coup de sifflet à roulette et tout repart dans le bon sens. Mais il ne faut pas rire, il ne faut pas se moquer… Monsieur Ménard n’a pas le sens de l’humour, comme il n’a pas celui du ridicule et donc il est une victime, il est un incompris… un genre de prophète qui prêche dans le désert. Vous l’avez bien vu hier… ses propos ont provoqué l’indignation un peu partout. Un seul les a compris et c’est Monsieur Philippot… Ce monsieur qui est, si j’ai bien compris le camarade Le Pen, le chef de la mafia au service de madame Le Pen.

petit Robert Ménard ...
Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article