Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon actualité ? regarder vivre une ville, actrice d'un monde qui se fait ou se défait.

Nîmes qui se regarde...

Mon actualité ? regarder vivre une ville, actrice d'un monde qui se fait ou se défait.

des minables, rien que des minables ...

com
des minables, rien que des minables ...

Je ne sais pas comment un journaliste qui n’a pas dit que des bêtises au cours de sa carrière, qui participe à la rédaction de l’hebdomadaire « L’Express » qui reste un journal au passé honorable peut cautionner sa présence dans ce foutoir d’émission dite d’information qu’est la dénommée « Team Toussaint ». Je ne comprends pas que la démarche suprême d’un journaliste qui se respecte puisse aller jusque là. Je ne donne pas le nom de cet homme, on l’aura reconnu : il ne passe pas inaperçu avec son écharpe rouge qui est, dit-on, un présent de Carla Bruni. Je « lance » parfois un œil, rien qu’un œil sur les titres que développe chaque jour cette belle émission. A chaque fois, c’est la consternation… Je sais puisqu’ils le disent que l’international n’intéresse par le spectateur français, alors pour faire plaisir, pour tenir la tête hors de l’eau, on plonge dans le franco-franchouillard et on n’en sort pas ou si on le fait c’est timidement avec toutes les précautions nécessaires comme si on les avait obligés, comme si c’était une punition… Aujourd’hui une information capitale avec témoignage, reportage… On prend des risques calculés à I télévision : une cigarette du genre électronique a explosé au visage d’un utilisateur. Pourquoi, comment… ? Nous avons eu le smartphone qui gondolait, qui se déformait… voici donc la cigarette qui se prend pour un pétard. On annonce aussi des révélations sur l’affaire Kerviel… à l’approche des beaux jours, ils ont toujours la tentation de parler de Kerviel. L’année dernière, On se souvient de sa marche plus ou moins solitaire qui nous a tenu tout l’été… L’image était belle : on voyait cet homme donner la main à un curé chic, un ancien du « bâtiment ». Finalement, on arrivera à nous faire croire que Kerviel ou Dreyfus c’est du pareil au même. Ils insistent et ce n’est pas la grosse fifille de Médiapart qui nous dira le contraire. On pourrait bien sûr de temps en temps s’évader un peu, sortir des propos insipides des politiques, parler de culture pour changer… écouter un romancier, un poète, un musicien, un théâtreux… que sais-je ? Non et on vous affirmera avec une force exemplaire que nos jeunes sont de plus en plus minables, de plus en plus acculturés. Qu’ils ne savent plus compter… ! Mais compter pourquoi, sur qui et avec qui.

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article