Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon actualité ? regarder vivre une ville, actrice d'un monde qui se fait ou se défait.

Nîmes qui se regarde...

Mon actualité ? regarder vivre une ville, actrice d'un monde qui se fait ou se défait.

C'est où la sortie ?

com
C'est où la sortie ?

Belle histoire que l’actualité… On ne vit que pour elle, que pour l’émotion qu’elle dégage. Que serait l’actualité sans l’émotion, dites… ? Rien mais quoi… Il ne se passe rien qui vaille dans notre brave monde, où est donc cet ailleurs dont quelques uns encore nous parle avec tant de difficultés. On ne veut plus d’eux mais quoi mais où… ? Et la boucle se referme peu à peu… L’exemple du festival de Cannes devrait devenir un cas d’école, Cannes et -comment disait-on – son défilé de stars sur tapis rouge. Il reste, je l’ai vu, le tapis rouge mais les Stars … voilà une question que nos journalistes boutonneux devraient se poser mais où sont donc passées les stars ? Ils devraient enquêter mais que fait Médiapart… ce site n’a-t-il pas sous la main un commandant de police pour le mettre à la torture, le faire parler, l’intimider, lui faire donner la clé du mystère. Je sais que Sophie Marceau fait ce qu’elle peut, elle anime à sa manière : une interview sur Copé, un bout de sein à montrer, un morceau de culotte à jeter sur les marches… mais que faire de plus : doit-elle aller jusqu’à montrer la partie la plus charnue de son anatomie à un Monsieur Lescure hilare qui retrouverait ainsi ses années de jeunesse, ses années de rock. Allons un peu d’audace Mademoiselle Sophie. Ce serait le clou du spectacle, le buzz serait assuré même sur le site de l’obs qui depuis qu’il a changé de nom en est réduit à n’être plus qu’un observateur myope et qui se refuse par coquetterie à ne pas vouloir porter des lunettes de vue. Pauvres médias… Je suis persuadé qu’ils participent au phénomène de la fameuse « méritocratie » républicaine. Ils en sont la plus belle illustration et on voudrait la chahuter, ignorer l’apprentissage du latin et du grec… allons donc ce n’est pas sérieux. Comment pourrions-nous ignorer l’intelligence, l’éloquence latine d’un Mélenchon, d’un Chevènement … les avez-vous entendu citer Horace, vibrer aux mots de Virgile ? C’est beau comme de l’Antique mais voilà… Un rien d’Antique ce n’est pas gênant mais c’est où la sortie ?

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article