Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon actualité ? regarder vivre une ville, actrice d'un monde qui se fait ou se défait.

Nîmes qui se regarde...

Mon actualité ? regarder vivre une ville, actrice d'un monde qui se fait ou se défait.

c'est le foot...?

com
c'est le foot...?

On se demande un peu ce que le FBI vient faire au milieu, il doit y trouver un intérêt quelconque… et donc voilà qu’on découvre que les instances internationales du foot sont pourries. Personne d’ailleurs ne joue vraiment les étonnés. La machine hypocrite fonctionnait bien, tout le monde s’y retrouvait plus ou moins, je veux dire que tout le monde passait à la caisse, chacun à son niveau. La hiérarchie était respectée comme toujours ! L’attribution de la coupe du monde, les hommes qu’on achète, les stades que l’on construit… enfin, un ensemble qui fait de tout sportif un repenti. C’est vrai pour le foot… et on en parle depuis tant de temps. C’est vrai pour ce sport dit professionnel ou semi-professionnel ou demi-amateur. Au choix ! Bientôt, nous aurons le tour de France et là aussi… on a voulu laver plus blanc. Le cyclisme est devenu – dit-on – plus propre, on a l’impression de mais… regardons ailleurs, du côté du paysage. D’ailleurs qu’est devenu le Tour de France ? Plus personne n’ose s’aventurer à dire que c’est un véritable événement sportif, non ! Une visite touristique, on fait de belles images si le temps est beau, si le ciel est bleu. On visite des châteaux, des abbayes, des lieux de vieille culture mais… le gagnant de l’épreuve ? Celui de l’étape, le favori qui s’étale au bon moment et qui repart en courant en laissant son vélo sur le bas-côté de la route… On s’en tape. On pourrait ainsi continuer à dérouler, on pourrait ainsi continuer à parler de ce spectacle sportif qui nourrit nos médias, ils sont impayables nos commentateurs, nos spécialistes du ballon rond ou carré ou ovale. Ils se réunissent, parlent technique, font des mots… Rien n’est perdu pour eux, ils savent retomber sur leur jambe et sans la moindre blessure. Mais n'en parlons plus, ce n'est que du sport... n'oublions pas le reste, le monde merveilleux de "la petite maison dans la prairie", quelle belle émotion ici et maintenant.

 

Print
Repost

Commenter cet article