Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon actualité ? regarder vivre une ville, actrice d'un monde qui se fait ou se défait.

Nîmes qui se regarde...

Mon actualité ? regarder vivre une ville, actrice d'un monde qui se fait ou se défait.

une vraie saga !

com
une vraie saga !

Nous avons donc droit à un feuilleton… A chaque jour sa révélation et ce jeune pilote allemand prend à chaque fois une apparence de plus en plus bizarre. Hier, nous apprenions qu’il avait aussi des problèmes de vue : une perte de 30% de son acuité visuelle. Que deviendra-t-il demain ? Où s’arrêterons ses handicaps. Avions-nous vraiment un copilote entier dans cet avion. N’était-il pas manchot, avait-il une jambe de bois ? Je ne sais pas, on peut tout imaginer et tout est imaginable au rythme des annonces de la presse allemande. Madame Merkel semble dépassée par les événements puisqu’elle a renoncé à se rendre en Tunisie : elle ne participera pas à la marche contre le terrorisme et pourtant… n’est-ce pas un acte de terrorisme qu’un de ses concitoyens a accompli un jour au-dessus des Alpes. Il est vrai que pour bien faire la différence, on n’a pas convoqué le ban et l’arrière-ban de la psychiatrie officielle pour tenter d’expliquer les motivations du pilote. On ne s’est pas trop attardé sur l’état mental des frères Kouachi, ils n’étaient que des tueurs de basse-fosse. Le plus remarquable d’ailleurs était que l’un des frères Kouachi avait justement des problèmes de vue qui l’empêchaient de trouver un emploi et là, à bien suivre l’histoire, notre Andréas avait peur de perdre le sien à cause d’une vision qui se dégradait. Je ne veux bien sûr pas comparer ce qui ne peut pas l’être mais enfin… On devrait une fois pour toutes s’entendre sur la signification de ce mot qu’on emploie à tout propos, je veux désigner celui de « terrorisme ». Une petite remarque, une simple petite remarque… On parle beaucoup d’un homme et de son état de stress mais beaucoup moins des conditions de travail dans cette sous-compagnie aérienne, comment les vols étaient-ils organisés, à quelle cadence… Je me méfierai moi d’une compagnie qui ne laisse pas le temps à l’un de ses commandants d’aller aux toilettes avant d’engager un avion dans un voyage pour l’infini mais je plaisante, c’est évident… !

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article